En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Agrocampus-Ouest

Structures et Marchés Agricoles Ressources et Territoires

Publication des Working Papers SMART-LERECO n° 17-02 17-03

24 mai 2017

2017-Publication Working Papers SMART-LERECO n° 17-02 17-03
Publication des Working Papers SMART-LERECO n° 17-02 17-03
  •  Bareille, F., Bonnet-Beaugrand, F., Duvaleix-Treguer, S. (2017) "Objectives’ alignment between members and agricultural cooperatives" Working Paper SMART-LERECO n°17-02, 33 p.

 WP17-02

L'engagement des adhérents diminue lorsque la taille des coopératives agricoles augmente. En effet, à mesure que la taille des coopératives augmente, leur organisation devient plus complexe, leur sociétariat plus hétérogène, ce qui menace leur durabilité et les conduit à mettre en œuvre de nouveaux mécanismes de décisions collectives. Nous explorons comment l'alignement des objectifs entre une coopérative polyvalente et ses adhérents influence leur engagement. Nous estimons un modèle probit multinomial sur un échantillon transversal de 3 205 adhérents d'une grande coopérative agricole française. Nous évaluons les déterminants de l'engagement des adhérents à partir de quatre critères: l'offre de nouvelles pratiques agricoles, la disponibilité des débouchés pour l’adhérent au sein de la coopérative, la distance entre le siège social de l’exploitation et celui de la coopérative et la gouvernance de l’exploitation. Nous montrons que l'adoption de nouvelles pratiques agricoles a un effet faible mais significatif sur l’engagement. La disponibilité des débouchés est le facteur qui a le plus d’impact sur l’engagement des adhérents. D'autres déterminants, tels que la gouvernance de l’exploitation ou la distance au siège social de la coopérative renforcent également l'engagement des adhérents.

Téléchargement  WP17-02

  • Bareille, F., Dupraz, P. (2017) "Biodiversity Productive Capacity in Mixed Farms of North-West of France: a Multi-output Primal System" Working Paper SMART-LERECO n°17-03, 29 p.

 WP17-03

La littérature sur la valeur productive de la biodiversité a souligné que la diversité des cultures augmentait les rendements des cultures. Nous examinons ici la productivité de la diversité des cultures et des prairies permanentes pour les céréales et le lait. A partir de la méthode des moments généralisés, nous estimons un système de fonctions de production détaillées sur un échantillon de 3960 fermes du RICA spécialisées en polyculture-élevage entre 2002 et 2013. Nous trouvons que les prairies permanentes augmentent les rendements des cultures. Nous confirmons que la diversité des cultures augmente les rendements des cultures mais aussi les rendements laitiers. Cependant, nous trouvons que la diversité des cultures et les prairies permanentes sont substituables. Elles interagissent par ailleurs avec les intrants variables. Ces résultats mettent en avant un potentiel d’adaptations de la production des agriculteurs à des mesures environnementales.

Téléchargement  WP17-03