En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal logo unicaen

UMR 950 INRA UCBN : Laboratoire d'Ecophysiologie Végétale, Agronomie & nutritions N.C.S.

Sylvain Diquelou

sylvain

Courriel :sylvain.diquelou@unicaen.fr

Téléphone principal : 02 31 56 55 98

Équipe de recherche :  Ecologie des Prairies

Profil : Maître de conférences

Localisation : CAMPUS 1, Bât. J3, Porte IR 052

 Adresse : Esplanade de la paix B.P 5186 14032 CAEN CEDEX 5.

Activités de recherche :

Mes activités de recherche, essentiellement développées sur le modèle des écosystèmes prairiaux, visent à analyser la structure, le fonctionnement et la dynamique de communautés végétales herbacées soumises (ou ayant été soumises) à des perturbations anthropiques récurrentes associées à leur exploitation pour et par l’agriculture.

La première thématique est celle développée depuis la constitution de l’équipe :  Nutrition N, S et fonctionnement des prairies

Dans ce cadre, mes recherches s’attachent principalement à

(1)  Définir la dynamique à moyen et long termes de prairies naturelles et semées soumises à un double gradient de fertilisation azote x soufre. Cette approche expérimentale s’appuie sur un dispositif de plein champ mis en place au Domaine expérimental du Pin (INRA, Le Pin-au-Haras, 61) en 2004, au début de la thèse de T. Tallec.

(2)  Qualifier et quantifier le rôle de la répartition des ressources azotées et soufrées dans le sol (répartition homogène de type “système cultivé” versus répartition en patches de type “milieu naturel”) et de leur qualité (ratio N/S) sur la performance d’espèces dominantes de la matrice prairial, ainsi que sur le résultat des interactions compétitives. Au cours de la thèse de R. Guillemin, la réponse des espèces a été analysée en termes de plasticité morphologique (aptitude à la prolifération des racines dans les patches de nutriments) et de plasticité physiologique (aptitude à augmenter les capacités d’absorption).

(3)  Définir des indicateurs de nutrition soufrée des prairies et établir un état des lieux des prairies de Basse-Normandie. Ces travaux seront menés au sein du projet SERAPIS 2012-2015.

La deuxième thématique est celle des Effets de la modification de la disponibilité en nutriments, des pratiques agricoles et de la composition floristique et fonctionnelle sur les services agro-écologiques.

Cette thématique est développée au travers plusieurs contrats de recherche aux objectifs convergents :

(1)  Le programme ANR ERA-Net BiodiverSA VITAL “Ecosystem service provision from coupled plant and microbial functional diversity in managed grasslands” (2008-12). Au sein, de cette ANR, je participe au « workpackage 2», avec pour objectif d’analyser les capacités de valorisation de l’azote du sol d’espèces clés des pelouses subalpines, en fonction de son niveau de disponibilité et de sa forme (nitrate vs ammonium). L’analyse de la plasticité de réponse des espèces, couplée à celle des peuplements bactériens et fungiques rhizosphériques effectuée par d’autres partenaires, permettra à terme d’identifier des indicateurs des mécanismes à l’origine des réponses aux divers modes de gestion pratiqués et de mettre en évidence les liens de causes à effets changement de gestion – modulation des services agro-écologiques.

(2)  Le programme DIVGRAS - CEntre de Synthèse et d’Analyse sur la Biodiversité (CESAB) ; Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB) (2011-2013). DIVGRASS a pour objet de combiner les données disponibles sur les prairies permanentes afin d’offrir un premier panorama de la diversité végétale de ces écosystèmes et de leur fonctionnement à l’échelle nationale, grâce a une méta-analyse des données flore, traits des espèces, gestion, climatologie et pédologie. Dans ce programme, je suis en charge, avec S. Lemauviel-Lavenant, du secteur des plaines atlantiques françaises.

(3)  Le programme national DIVA – corridor, “Continuités écologiques et politiques publiques” (2008-2010). Au sein de ce programme, j’étais responsable du sous-projet biodiversité végétale et corridors. Mon rôle est de tester l’efficacité des continuités biologiques (corridors) sur le maintien d’un haut niveau de diversité floristique et/ou d’association végétales originales au sein des prairies hygrophiles.

(4) Le projet Interreg "WOW" value of WOrking Wetlands associe chercheurs, agriculteurs, acteurs socio-économiques et politiques, autour de 5 partenaires français et 5 partenaires anglais sur la problématique de la préservation des prairies de marais. Pour parvenir à la gestion durable de ces espaces, il s’agit d’identifier les pratiques permettant de concilier hautes valeurs de services écosystémiques de fourniture (notamment productivité et valeur fourragère), de support (habitats, biodiversité), de régulation et culturels. Notre équipe développe un projet dur le territoire du PNR des Maris du Cotentin et du Bessin qui vise à analyser les liens entre (1) pratiques de gestions, conditions environnementales, fonctionnement des communautés végétales et (2) productivité et valeur fourragère.

La troisième thématique, développée récemment, vise à développer de nouvelles solutions agronomiques pour substituer en partie l’utilisation d’engrais azotés par des techniques ou processus agroécologiques.

Dans le cadre du projet SERAPIS (labellisé par les Pôles de compétitivité Valorial et Végépolys), il s’agit d’approfondir les connaissances portant sur les associations Brassicacées-Fabacées qui, contrairement aux associations céréales-Fabacées, sont peu étudiées et utilisées. Les objectifs sont de fournir des critères de sélection de la Fabacée la plus pertinente à associer au colza et de déterminer les niveaux de disponibilité en soufre (voire de fertilisation) pour optimiser la nutrition minérale de l’association, la fixation d’azote atmosphérique par la Fabacée, la fourniture d’azote par celle-ci au colza, la croissance et le rendement du colza.

     Activités contractuelles associées :

2013-2015 : Projet INTERREG IVa "WOW" value of WOrking Wetlands. Projet porté par "Coast, Catchment and Levels & Moors, Environmental Resources, Somerset County Council".

2012-2015 : Programme SERAPIS : Optimisation de la fertilisation soufrée : Développement de fertilisants innovants et d’indicateurs de la nutrition soufrée. Projet labellisé par les pôles de compétitivité Végépolys et Valorial, financé par le FUI, les région Bretagne et Basse-Normandie et le FEDER.

2011-2014 : Programme DIVGRASS (Plant functional DIVersity of GRASSlands) du CESAB (CEntre de Synthèse et d’Analyse sur la Biodiversité) créé par la FRB (Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité). Projet porté par le LECA, UMR 5553 CNRS de Grenoble

2009-2012 :Programme transnational ANR / MEEDDAT «BIODIVERSITE» «VITAL» : «Ecosystem service provision from coupled plant and microbial functional diversity in managed grasslands». Projet porté par le LECA, UMR 5553 CNRS de Grenoble

2009 – 2010 : contrat industriel de recherche UMR INRA-UCBN “EVA” - TIMAC AGRO INTERNATIONAL “Analyse des conséquences de l’application de fertilisants combinés contenant du soufre sur la productivité et la valeur fourragère de prairies pluri-spécifiques” (en tant que responsable)

2008 – 2010 : programme national DIVA – corridor, “Continuités écologiques et politiques publiques”. Projet porté par l’UMR 6553 EcoBio, CAREN, Université de Rennes 1

2006-2009 : Programme QUALIFOIN projet labellisé par le "Pôle de Compétitivité Filière Equine", porté par l’UMR 953 INRA EVA

Encadrement doctoral (2008 - 2015) : 

Doctorants 

Co-encadrement de la thèse de Thaïs Génard (2012-2015) "Potentiel agronomique et environnemental des associations Fabacées – colza"

Co-encadrement de la thèse d' Anne Maillard (2012-2015) "Etude des phénomènes de remobilisation des macros et oligoéléments au cours de la sénescence foliaire et lors d’une privation totale. Adaptations végétales en réponse aux environnements nutritionnels fluctuants. 

Co-encadrement de la thèse de Tiphaine Tallec (2005-2008) “Effets d’un double gradient azote/soufre sur la structure des communautés végétales de prairies bas-normandes : dynamique de l’acquisition des ressources minérales et des interactions compétitives.” Thèse soutenue le 18 mars 2008, mention très honorable (durée 40 mois).

Co-encadrement de la thèse de Romain Guillemin (2007-2010) “Influence des disponibilités en azote et soufre sur la composition de communautés végétales de prairies : effets du niveau de nutrition, du ratio N/S et de l’hétérogénéité spatiale des ressources”

Master 2 Recherche    

Encadrement de Chloé Dumesnil (2008-2009) : “Influence des corridors et de la gestion agricole sur la diversité floristique des prairies humides permanentes”  

Encadrement de Mickaël Quétel (2008-2009) : “Dynamique du soufre et de l’azote dans le sol de prairies soumises à différentes modalités de fertilisation azote – soufre”

Co-encadrement de Jean-Paul Maalouf (2007-2008) : “Étude de traits fonctionnels et de l’aptitude à la compétition d’espèces subalpines soumises à différents niveaux de nutrition azotée.”

           

Publications (2008 - 2013) :

     1 - Tallec T, Diquélou S, Lemauviel - Lavenant S, Cliquet JB, Lesuffleur F & Ourry A. 2008. Nitrogen : Sulphur ratio alters competition between Trifolium repens and Lolium perenne under cutting: production and competitive abilities. European Journal of Agronomy 29 (2-3) : 94 – 101. IF = 2,50

     2 - Tallec T, Diquélou S, Fauveau C, Bataillé MP & Ourry A. 2008. Effects of nitrogen and sulphur gradients on plant competition, N and S use efficiencies and species abundance in a grassland plant mixture. Plant and Soil 313 (1-2) : 267 - 282. IF = 2,77

     3 - Paynel F, Lesuffleur F, Bigot J, Diquélou S & Cliquet JB. 2008. A study of N-15 transfer between legumes and grasses. Agronomy For Sustainable Development 28 (2) : 281-290. IF = 2,97

     4 - Varin S, Lemauviel-Lavenant S, Cliquet JB, Diquélou S & Michaelson-Yeates TPT. 2009. Functional plasticity of Trifolium repens L. in response to sulphur and nitrogen availability. Plant and Soil 317 (1-2) : 189-200. IF = 2,77

     5 – Tallec T, Diquélou S, Avice J-C, Lesuffleur F, Lemauviel-Lavenant S, Cliquet JB & Ourry A. 2009. Availability of N and S affect nutrient acquisition efficiencies differently by Trifolium repens and Lolium perenne when grown in monoculture or in mixture. Environmental and Experimental Botany 66 (2) : 309-316. IF = 2,70

     6 - Seguin V., Lemauviel-Lavenant S, Garon D, Bouchart V, Gallard Y, Blanchet B, Diquélou S., Personeni E, Gauduchon P & Ourry, A. 2010 Effect of agricultural and environmental factors on the hay characteristics involved in equine respiratory disease. Agriculture, Ecosystems & Environment 135 (3): 206-215. IF = 2,79

     7 - Seguin V, Lemauviel-Lavenant S, Garon D, Bouchart V, Gallard Y, Blanchet B, Diquélou S, Personeni E, Gauduchon P & Ourry, A. 2010. Effect of health and nutritive qualities of single species and commercial hays in order to reduce equine environmental pulmonary diseases. Grass and forage Science 365 (3): 304-317. IF = 1,11

     8 - Seguin V, Garon D, Lemauviel-Lavenant S, Lanier, C., Bouchart V, Gallard Y, Blanchet B, Diquélou S, Personeni E & Ourry, A. 2012. How to improve the hygienic quality of forages for horse feeding. Journal of the Science of Food and Agriculture 92(4): 975-86. IF = 1,36

     9 - Sarda X, Diquelou S, Abdallah M, Nesi N, Cantat O, LeGouée P, Avice JC, Ourry A. 2013. Assessment of sulphur deficiency in commercial oilseed rape crops from plant analysis. Journal of Agricultural Science 2013, Cambridge, AGS-2012-00265.R2, sous presse. IF=2,04

   Autres publications : UMR-EVA

Activités d'enseignement:

Service complet de 192h en écologie végétale en L3 “BECO”, M1 et M2 ECOCAEN.

Responsabilités :

Master Pro ECOCAEN  "Gestion et valorisation agri-environnementales" : Co-responsable depuis sa création (2004) ; responsable de la deuxième année

     - Direction (gestion des emplois du temps et des intervenants extérieurs, responsabilité des relations avec les entreprises et les collectivités territoriales, recherche des financements et gestion financière),

    - Responsabilité pédagogique (jurys de sélection des candidats et jurys de soutenance, responsabilité scientifique de 4 modules dont le module de préparation à la recherche),

Autres activités :

Responsabilités scientifiques au sein de l’Université :

- Co-responsable de l’équipement lourd ICP-MS, intégré la plateforme d’analyses isotopiques de l’UMR EVA et de la SFR ICORE (depuis 2011)

- Conservateur des herbiers de phanérogames de l’Université de Caen Basse Normandie (depuis 2006)

- De 2004 à 2011 : Responsable de l’équipe “Ecologie des interactions plante – plante”, UMR 950 EVA

- 2004 et années suivantes : conception et suivi de l’équipement lourd “serres phytotroniques” de l’UMR EVA

- De 2001 à 2008 : membre titulaire des commissions de spécialistes 67-68 de l’Université de Rennes 1 et 66-67-68-69 de l’Université de Rouen.

- Jusqu’en 2007 : membre élu du Conseil d’administration de l’Institut de Biologie Fondamentale et Appliquée, Université de Caen Basse-Normandie.

Responsabilités scientifiques hors Université :

- Membre du Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel, nommé en qualité d’expert scientifique flore – habitat (depuis 2007)

- Membre du comité régional “Trame Verte et Bleue”, nommé par le Préfet de Région, du Comité Technique “Trame Verte et Bleue” et du groupe de travail “Milieux ouverts” (depuis 2011)

- Membre du groupe d’expertise national “habitats prairiaux” dans le cadre de l’évaluation de l’état de conservation des habitats et des espèces d’intérêt communautaire (depuis 2011)

- Expert du Comité Régional sur les Espèces Invasives (depuis 2007)

- Membre du Conseil Scientifique du Conservatoire Botanique National de Brest (depuis 2002)

- Membre de la commission de la nature, des paysages et des sites du Calvados (depuis 2005)