En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal logo unicaen

UMR 950 INRA UCBN : Laboratoire d'Ecophysiologie Végétale, Agronomie & nutritions N.C.S.

Analyses

Site de la Plateforme d’Isotopie de Normandie rattachée à l’UMR EVA et à la SFR ICORE

http://icore.unicaen.fr/platin-/

Plat'in

Contacts :

Pour plus d’information sur la préparation des échantillons, les prix et les délais d’analyse, nous contacter par mail (frederine.marie@unicaen.fr et/ou jehane.lepoittevin@unicaen.fr) et par téléphone (33 (0)2 31 56 56 46 ou 33 (0)2 31 56 66 08). ou 33 (0)2 31 56 56 53)
Pour une aide à l’interprétation des données isotopiques et pour l’élaboration de protocoles expérimentaux, contacter le responsable de PLATIN’ 
(alain.ourry@unicaen.fr)
Les fichiers suivants sont téléchargeables :

Fiche de demande d’analyse

Conseils de conditionnement des échantillons en vue de leur analyse

Description des équipements et Analyses :

Description des principaux équipements :
Cette plateforme de l’UMR INRA EVA 950 et de la SFR ICORE est fonctionnelle depuis 1993 et réunit des équipements de spectrométrie de masse permettant l’analyse des échantillons biologiques pour leur contenu en isotopes stables de l’azote (15N/14N), du carbone (13C/12C) et du soufre (34S/32S), de l’abondance naturelle à une abondance de 10% maximum. Un nouvel équipement récemment acquis permet l’analyse de leur composition minérale mais aussi des traces de polluants métalliques.
Actuellement, PLATIN’ regroupe :

  • Deux spectromètres de masse isotopique Horizon (Nu Instruments) et Isoprime (GV), permettant la quantification simultanée des isotopes du C, du N et du S d’échantillons solides, liquides ou gazeux par couplages avec un autoanalyseur C, N, S, un analyseur de gaz ou une chromatographie en phase gazeuse couplée à une interface de combustion. 
  • Un spectromètre de masse Haute résolution couplée à une torche plasma Elément2 (HR ICPMS, ThermoFisher), permettant la quantification dans une large gamme de concentrations (du ppt au ppm) des éléments du tableau périodique, et de certains de leurs isotopes stables (sauf, H, C, N, O, S et Cl). 

Ces équipements permettent :
La quantification des flux d’éléments par marquages isotopiques ou via l’étude des variations d’abondance naturelle. Les échantillons biologiques sous forme solide ou liquide sont analysés grâce à une interface avec un autonalyseur N, C, S à un IRMS. La précision atteinte est de 0,15 ‰ pour le carbone 13 (minimum 20µg C), de 0,4 ‰ pour l’azote 15 (minimum 15µg N) et de 0,2 ‰ pour le soufre 34 (minimum 10µg S). L’analyse séquentielle de deux voire de ces trois éléments est possible. 
L’analyse de gaz (CO2 par exemple) par un module de préparation d’échantillons (GC) sous forme gazeuse couplé à un IRMS avec une précision de l’ordre de 0,3 ‰ de carbone 13 (350 ppm CO2 ou moins dans 10ml d’air). 

  • L’analyse de composés organiques (acides aminés, lipides), notamment pour leur contenu en 13C peut être assurée par une troisième chaine d’analyses reposant sur la connexion d’une chromatographie en phase gazeuse, d’un module de combustion et d’un IRMS (GC-C-IRMS). 
  • La quantification élémentaire simultanée (du ppt au ppm) par HR ICP-MS du B, Na, Mo, Cd, Hg, Pb, Mg, Al, Si, P, S, Ca, Mn, Fe, Co, Ni, Cu, Zn, K, et Se. D’autres éléments peuvent être analysés moyennant des mises au point préalables.
  • L’analyse du ratio des isotopes stables des éléments précédents est en cours de développement.

Services analytiques offerts :
                      

Analysis 

Type d’échantillon

Taille d’échantillon

Methodes

15N           

Solide liquide    

15-120 µg azote    

EA-CF

13C           

  Solide liquide    

20-1000 µg carbone     

EA-CF

34S             

Solide liquide    

10-50 µg soufre   

EA-CF

15N/13C 

Solide liquide         

15-120 µg azote   

EA-CF

15N/13C/34S   

Solide liquide     

10-50 µg soufre    

EA-CF

13C     

CO2 atmosphérique   

12 ml air    

Microgas-CF

Démarche qualité
Les standards internes sont des gaz purifiés (N2, CO2 or SO2), calibrés avec des standards certifiés de l’Agence Internationale pour l’Energie Atomique (IAEA). Par ailleurs, des inter-comparaisons d’analyses sont réalisées régulièrement avec d’autres plateformes de spectrométrie de masse isotopique.
Exemples d’échantillons analysés :
Poudres végétales issues de nombreuses espèces (ligneux, herbacées), micro et macroalgues

Tissus d’organismes aquatiques (Mammifères marins, poissons, mollusques, crustacés, céphalopodes, œufs de xénope…) ou terrestres (insectes, nématodes annélides…)

Sols, eau de lessivage,
sédiments marins, carbonates, matières en suspension

Protéines, glucides, diverses fractions biochimiques…

Structures ayant utilisé cette plateforme :

  • UMR INRA UCBN 950 EVA : utilisations régulières d’isotopes stables lors d’expérimentations en sciences du Végétal, en laboratoires ou au champs. Plus d’une centaine de publications.
  • Institute of Agricultural Science and Technology, Environment-Friendly Agriculture Research Center (EFARC), Université Nationale de Chonnam, Kwandju, République de Corée (Pr T.H. KIM), Douze publications.
  • Université de la Purdue, USA (Pr J.J. VOLENEC), 9 publications, 
  • Groupe Roullier et Timac Agro International (Dr M.J. GARCIAMINA, Dr JC YVIN, Dr M. ARKOUN) : dans le cadre du projet Azostimer, caractérisation des effets physiologiques induits par un apport racinaires d’extraits humiques modifiés. Huit publications.
  • UMR CNRS, IFREMER, MNHN BOREA. Etudes du fonctionnement des chaînes trophiques marines, de la nutrition azotée des algues. Deux publications. 
  • IGER d’Aberystwyth (Dr JH MACDUFF), Etude de la nutrition azotée des espèces prairiales, 7 publications.
  • MLURI d’Aberdeen (Dr B. THORNTON), Etude du devenir d’un engrais azoté marqué, une publication.
  • Centres IFREMER de Brest, de Port en Bessin et de Boulogne sur mer, Station marine de Wimereux ((Pr S LEFEBVRE), utilisation des variations d’abondance isotopique du C et du N pour l’étude des chaines trophiques marines. Deux publications. 
  • EA 1772 GRECAN, Groupe de Recherche et Etude du CANcer (Dr D. GARON) : dans le cadre du projet Qualifoin, analyses élémentaires de fourrages et de sols. Trois publications.
  • EA 4358 Glyco-MEV (Pr P. LEROUGE), Université de Rouen, marquage de plante transgénique en vue de la caractérisation RMN de protéines, travaux en cours.
  • EA ECODIV (G. PEREZ), Université de Rouen, flux de 15N au sein de la chaine alimentaire tellurique prairiale. Travaux en cours.
  • UMR CNRS ECOBIO, (Dr AJ FRANCEZ), Université de Rennes I, contrat INSU, flux de C et de N au sein des tourbières. Une publication.
  • UMR CNRS M2C, Université de Caen, UMR CNRS 8591, Meudon
  • UMR INRA EGC Grignon (Pr. B. NEY). Métabolisme azoté du colza. Trois publications.
  • UMR INRA LEG (Dr C. SALON), Dijon. Fixation de N2 en conditions de plein champ et en serre. Deux publications.
  • UMR INRA SAGAH Angers (Dr J LOTHIER), mise en réserve de N et de C chez le rosier. Travaux en cours.
  • UNAP INRA Versailles (Dr C. MASCLAUX). Processus de mise en réserve de l’azote chez Arabidopsis. Deux publications.
  • Unités de recherche des centres INRA de Versailles, Angers - Nantes, Grignon, Dijon, Nancy, Clermont Ferrand,…
  • Universités d’Angers, de Rennes, Dublin (Irlande), de Barcelone (Espagne)…

Analyses de sucres solubles

Consultez le détail de notre savoir faire (voir détail)

Pour une information personnalisée ou des tarifs (contactez)