En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Agrocampus Ouest

UMR ESE - Ecologie et santé des écosystèmes

Effet des marées vertes sur le fonctionnement des écosystèmes

Les marées vertes modérées ont un impact différent sur les juvéniles de trois espèces de poissons plats : une approche trophique combinant des isotopes stables et une analyse du contenu en boyaux.

ESEminaire 04-09-2018
Auriane Jones (UMR ESE, équipe EH) viendra discuter des premiers résultats de son post doc

Ce séminaire aura lieu le Mardi 4 septembre 2018, à 13H00, Amphi Roux, bâtiment N° 15, Agrocampus Ouest.

Résumé :
Les zones côtières comptent parmi les écosystèmes les plus productifs et les plus diversifiés du monde et jouent un rôle clé en tant que zones d'alevinage pour de nombreuses espèces de poissons de valeur commerciale comme la sole, la plie, le turbot et la barbue. Ils sont également soumis à de nombreuses perturbations anthropiques, telles que des apports excessifs de nutriments qui peuvent provoquer des marées vertes (GT), dont il a été démontré qu'elles modifient les communautés zoobenthiques. On peut s'interroger sur leurs effets sur les niveaux trophiques supérieurs, en particulier sur les poissons plats juvéniles qui s'attaquent aux communautés d'invertébrés macrobenthiques touchées.

Notre étude a porté sur deux systèmes de plages de sable macrotidal situés en Bretagne (Europe de l'Ouest), l'un représentant le site non perturbé (non-TG) et l'autre représentant le site impacté (GT). Des jeunes de l'année de trois espèces de poissons plats (Pegusa lascaris, Pleuronectes platessa et Scophthalmus maximus) ont été échantillonnés à des sites sans TG et GT entre mai et novembre, la floraison des algues ayant lieu en juin. Leur écologie alimentaire a été étudiée grâce à l'analyse du contenu des intestins (GCA) et à l'analyse des isotopes stables (carbone et azote) (SIA). Les résultats du GCA ont montré que les jeunes poissons plats ne se nourrissent pas d'algues mais ont une stratégie d'alimentation plus opportuniste lorsque la communauté macrobenthique est modifiée par les marées vertes. "Un chevauchement alimentaire "significatif" (indice de Schoener > 0,6) a été mis en évidence entre P. lascaris et P. platessa sur les deux sites en juin, entre P. platessa et S. maximus sur le site sans GT en juillet, et entre P. lascaris et S. maximus sur le site GT en juillet. Les résultats de l'EIDD ont montré un enrichissement global de 13C de la chaîne alimentaire sur le site GT et une homogénéisation des compositions isotopiques des invertébrés. La niche isotopique (donnée par les zones Ellipse de surface) des trois espèces de poissons plats (à l'exception de P. platessa en juillet) a été réduite en GT par rapport à celles des sites sans GT. Des chevauchements de niches isotopiques n'ont été observés qu'en juillet après la prolifération d'algues et principalement entre P. platessa et S. maximus sur les deux sites, ce qui suggère qu'ils pourraient se nourrir en partie de la même source. Ces résultats tendent à démontrer que les marées vertes ont affecté l'écologie trophique des jeunes poissons plats par la modification de la communauté potentielle de proies et de leurs compositions isotopiques.