En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

LPGP

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Catherine Labbé

Chargé de recherche

Catherine Labbé
© Inra
Impact des biotechnologies de la conservation sur le profil épigénétique du sperme et des embryons de poisson

L’objectif de mes recherches est de développer des biotechnologies de conservation des ressources génétiques chez les espèces aquatiques, ce qui implique de maitriser la cryoconservation de tissus et cellules, et la régénération des individus à partir du matériel cryoconservé. Ma recherche s’attache à décrire dans quelle mesure la cryoconservation est susceptible d’induire des altérations épigénétiques des cellules cryoconservées, et comment la descendance est affectée. J’étudie en parallèle la reprogrammation de l’embryon issu de transfert nucléaire, situation perturbée où le profil épigénétique et cellulaire de la cellule somatique injectée est si différent de celui du spermatozoïde.

Mon bagage initial concerne la cryoconservation des cellules chez les poissons, et l’étude des paramètres moléculaires et cellulaires impliqués dans la capacité des cellules à supporter la cryoconservation. Mon groupe a également développé la difficile technologie du transfert nucléaire, qui permet la reconstruction (régénération) d’un individu à partir d’une cellule somatique, dans les situations où aucune cellule germinale n’est disponible. Sur la base de cette expérience, nous étudions à présent dans quelle mesure ces biotechnologies de la conservation affectent  la méthylation de l’ADN du sperme et des embryons, et comment l’on peut améliorer l’aptitude du spermatozoïde ou des cellules somatiques à induire un développement conforme. Au sein de l’équipe MaRé, nous voulons en outre déterminer comment le profil épigénétique du spermatozoïde est établi pendant la gamétogénèse, et quels sont les facteurs biotechnologiques et environnementaux susceptibles d’affecter ce profil dans le spermatozoïde.

Réseau et projets

Je suis partenaire du Programme Infrastructure d’Avenir CRB Anim (2013-2019) dans lequel je coordonne la tache dédiée aux améliorations technologiques appliquées au matériel reproductif. J’ai été impliquée dans la coordination scientifique de plusieurs projets nationaux dédiés à la cryoconservation du sperme, notamment le CCRB/IBiSA CRYOAQUA (2009-2011) qui a permis le lancement de la Cryobanque Française pour les Ressources Génétiques Aquacoles (CRYOAQUA) près de Rennes. Dans le programme européen H2020 AQUAEXCEL2020, je suis responsable de la tache dédiée à la mise en réseau des cryobanques du consortium. J’ai été partenaire du projet COST AQUAGAMETE (2013-2016), une de nos dernières réalisations étant le numéro spécial dans le journal Aquaculture « Recent advances in Fish Gametes and Embryo Research » (2017) que j’ai coordonnée avec Esther Lubzens et Andrzej Ciereszko. Je suis impliquée dans une collaboration de longue date avec Marc Suquet (IFREMER) et Pierrick Haffray (SYSAAF) ainsi qu’avec la compagnie IMV Technologies, destinée à mettre au point la cryoconservation dans de nouvelles espèces et de nouveaux types cellulaires. Mes plus récents projets concernent la comparaison interspécifique du profil de méthylation de l’ADN des spermatozoïdes en relation avec l’organisation de la chromatine (SPERMETH, 2017-2019, coord. H. Jammes, INRA), et la cryoconservation de gonades indifférenciées et l’impact sur l’épigénétique des gamètes produits après greffe de tissus (BIOGERM, FEAMP, 2018-2020, coord. JJ Lareyre, INRA)

Diplômes

  • 1992 : Doctorat de l’Université de Rennes 1 "Caractérisation biochimique et biophysique de la membrane plasmique des spermatozoïdes de truite arc en ciel, modifications induites par l’alimentation et la température d’élevage" sous la direction de Maurice Loir
  • 2003 : Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) de l’Université de Rennes 1 "Dommages cellulaires et moléculaires induits par la cryoconservation sur les spermatozoïdes de poissons"

Carrière

  • 1992 : Recrutement en tant que Chargée de Recherche dans le laboratoire de Physiologie des Poissons (INRA, Rennes)
  • 1994-1995 : Séjour de longue durée dans les laboratoires du Dr John Crowe (UC Davis, USA) puis du Dr Richard Sleight (Université de Cincinnati, USA) : Biochimie et biophysique des lipides de la membrane plasmique
  • 2010 : Animateur de l’équipe Cryoconservation et Régénération, Laboratoire de Physiologie et Génomique des Poissons, INRA Rennes
  • 2016 : Directeur de Recherche, animateur de l’équipe MaRé, Directeur adjoint du Laboratoire de Physiologie et Génomique des Poissons

Enseignement

  • 1998-2007 : Responsable de l’UE Bases Biologiques et Biotechnologiques pour l’Aquaculture dans le master 2 recherche BAPSA Productions Animales, Université de Rennes 1
  • Depuis 2007 : Cours en master 2 recherche sur la cryobiologie, cryoconservation et technologies de la régéénration, Université de Rennes 1
  • Depuis 2013 : Enseignements en école chercheur pour doctorants, au sein du réseau européen COST AQUAGAMETE.

Publications: article, ouvrages et chapitres d'ouvrage

Base de données ProdINRA

Voir aussi

L'équipe Maturation sexuelle, cryoconservation et régénération et ses recherches