En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Agrocampus Ouest

UMR1348 PEGASE

Adaptations métaboliques du porc en situation de stress sanitaire

Thèse : adaptations métaboliques du porc en situation de stress sanitaire
Relations entre efficacité alimentaire et capacités adaptatives du porc en croissance : rôles de la partition des nutriments

Comprendre les phénomènes biologiques liés à la réponse adaptative de l'animal

La robustesse peut être définie comme étant la capacité d’un animal à s’adapter et à maintenir sa production quel que soit son environnement (Knap et al., 2005). Les mécanismes adaptatifs résultent de l’intégration des relations complexes entre les différentes fonctions d’un organisme (défense, croissance, reproduction). Définir et caractériser la robustesse reposent donc sur la compréhension des phénomènes biologiques permettant la mise en place de la réponse adaptative (Sauvant et Martin,  2010).

Tête cochon - thèse AC

Étudier la partition des ressources nutritionnelles

Selon la théorie de l’allocation des ressources nutritionnelles, la sélection des animaux sur des critères de performance (vitesse de croissance, composition des carcasses, efficacité alimentaire) pourrait altérer leurs réponses physiologiques et métaboliques et ne leur permettrait pas de mettre en place des mécanismes de défense adaptés en cas de modifications importantes de leur environnement (Rauw et al., 2009), notamment celles impliquant une forte pression microbienne. Par exemple,  une contrainte environnementale obligerait l’animal à augmenter  les ressources nécessaires au maintien des fonctions de défense de l’organisme et  pourrait  compromettre les performances en raison d'un phénomène de compétition pour les ressources nutritionnelles. Ainsi, selon cette hypothèse, les animaux les plus efficaces se montreraient moins tolérants face à une perturbation sanitaire de leur environnement.

... pour tirer parti des capacités adaptatives naturelles des porcs

L’objectif de la thèse est d’étudier la partition des ressources nutritionnelles entres les fonctions permettant la mise en place de réponses adaptatives concertées et le maintien des performances de croissance. A terme,  une perspective serait  de tirer parti des capacités adaptatives  naturelles de l’animal et de contribuer à minimiser les recours aux intrants médicamenteux. L’objectif ultime d’une telle démarche est d’identifier le meilleur compromis possible entre le maintien de la  croissance et des autres fonctions vitales.

Combiner une approche expérimentale et une approche de modélisation

Ce projet repose sur deux méthodologies complémentaires combinant une approche expérimentale et une approche de modélisation. Sa réalisation bénéficiera de l’expérimentation mise en place dans le cadre du projet européen (Prohealth) traitant des maladies de production des porcs et volailles.

  • Il s’agira dans un premier temps d’acquérir des données décrivant les réponses zootechniques, physiologiques et métaboliques de deux lignées divergentes de porcs sélectionnés sur la consommation moyenne journalière résiduelle (CMJR, un estimateur de l’efficacité alimentaire) et soumis ou non à un stress sanitaire (défaut d’hygiène de l’environnement) pendant les premières semaines de croissance. Les réponses individuelles de croissance ainsi que les mécanismes physiologiques et métaboliques sous-jacents à la mise en place de réponses adaptatives concertées avant, pendant et après le stress sanitaire seront ainsi caractérisés.
  • Dans un deuxième temps, il s’agira de conceptualiser un modèle qui permettrait d’intégrer l’ensemble des données générées.  Les écarts aux trajectoires de croissance (relativement aux animaux non stressés) mesurés lors de l’application du stress, devraient permettre de dégager les indicateurs clés permettant de décrire une réponse globale au stress sanitaire. L’évolution de cette réponse au cours du temps constituera alors un support qui permettra de mieux appréhender la robustesse des animaux en situation perturbée, via les concepts de flexibilité, d’élasticité ou encore de résilience.
modélisation physiologie - thèse AC

Alexandra Chatelet travaille sur ce sujet de thèse depuis le mois de novembre 2014, pour une durée de 3 ans. Elle est encadrée par Nathalie Le Floc’h dans l’équipe physiologie de l’adaptation, nutrition et santé animales et co-encadrée par Florence Gondret (équipe physiologie et métabolismes de la croissance) de l’UMR Pegase et Nicolas Friggens de l’UMR modélisation systémique appliquée aux ruminants (MoSAR).

Contacts

Nathalie.LeFloch[at]rennes.inra.fr (directrice de thèse)
Florence.Gondret[at]rennes.inra.fr (co-encadrante)
nicolas.friggens[at]agroparistech.fr (co-encadrant)
Alexandra.Chatelet[at]rennes.inra.fr (doctorante)

Référence

Knap, P. W. (2005). "Breeding robust pigs." Animal Production Science 45(8): 763-773. (DOI)
Rauw, W. M. (Ed.). (2009). Resource allocation theory applied to farm animal production. Cabi. (DOI)
Sauvant, D., & Martin, O. (2010). Robustesse, rusticité, flexibilité, plasticité... les nouveaux critères de qualité des animaux et des systèmes d'élevage: définitions systémique et biologique des différents concepts. Productions animales, 23(1), 5-10. (lien)