En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Agrocampus Ouest

UMR1348 PEGASE

Etude des déterminants de l’efficacité alimentaire chez la vache laitière

Thèse : efficacité alimentaire chez la vache laitière
Identifier les mécanismes impliqués dans les variations interindividuelles de l’efficacité alimentaire observés chez la vache laitière et estimer leur contribution à cette variabilité.

Accroître l’efficacité alimentaire vise à améliorer la valorisation de l’aliment par l’animal. Une meilleure efficacité alimentaire pourrait contribuer à produire en utilisant moins d’aliments, donc moins d’intrants et de surfaces arables et en émettant moins de gaz à effet de serre et de rejets azotés. En ce sens, l’amélioration de l’efficacité alimentaire répond bien aux enjeux sociétaux, environnementaux et économiques auxquels l’élevage est confronté. A terme, pour répondre à ces attentes, de nouveaux indicateurs de l’efficacité alimentaire pourrait être utilisés dans les indices de sélection génomique pour vaches laitières et servir d’indicateur de référence pour développer une alimentation de précision.

Des travaux antérieurs montrent qu’il existe une variabilité de cette efficacité qui mérite d’être explorée, mais avec précaution pour des femelles reproductrices, car la notion de production est complexe et s’évalue au travers de nombreuses fonctions.

Ces enjeux importants ont incité l’Institut de l’Elevage à entreprendre cette thèse Cifre en collaboration avec l’INRA sur ce sujet au sein de l’UMT RIEL.

Identifier et comprendre quels sont les mécanismes impliqués dans les différences d’efficacité alimentaire

Dos vache 3D

note d'état corporel

Pour éviter le risque de sélectionner des caractères indésirables en sélectionnant les vaches laitières sur l’efficacité alimentaire, il est important de comprendre les mécanismes qui expliquent cette variabilité. L’estimation de la part de différents mécanismes dans les variabilités observées permettrait de mieux comprendre à l’échelle individuelle comment est valorisée l’énergie ingérée.
De plus l’identification d’un mécanisme particulièrement intéressant permettrait de simplifier une sélection génétique sur l’efficacité alimentaire en se concentrant plus spécifiquement sur ce mécanisme. L’identification et la contribution des mécanismes impliqués dans la variabilité résiduelle semblent maintenant permises grâce aux nouvelles technologies de phénotypage à haut débit.
Chez la vache laitière, l’étude de l’efficacité alimentaire a souffert d’une part du manque de précision de la mesure de phénotypes essentiels à prendre en compte dont l’état et la variation des réserves corporelles, et d’autre part de la difficulté à définir un indicateur qui prenne en compte toutes les caractéristiques de la production laitière.

Les trois étapes consisteront à :

  • Améliorer la mesure des variations des réserves corporelles qui actuellement manquent dans le calcul du bilan énergétique et sont essentielles pour expliquer les variabilités d’ingestion. Le développement, la validation et le test en monitoring d’une méthode d’estimation de la note d’état corporel à partir de surfaces 3D du dos des vaches sont envisagés dans ce cadre-là avec 3D Ouest.
  • Définir à partir de données de lactation existantes un modèle d’ingestion résiduelle plus complet, plus explicatif et plus répétable intra- et inter-lactation qui ne contre-sélectionne pas les fonctions métaboliques d’intérêt en production laitière : la production, la reproduction et la santé. En collaboration avec l’UMR MoSAR, l’objectif est de comparer différents modèles et de choisir le meilleur.
  • Enfin plusieurs essais avec un régime constant sur la lactation couplé aux mesures de nombreux phénotypes permettront de répondre à la question de recherche en appliquant les modèles les plus pertinents.

Amélie Fischer travaille sur ce sujet de thèse depuis le 1er mars 2014, sous la direction de Philippe Faverdin de l’équipe Syslait de l’UMR PEGASE et co-encadrée par Benoît Rouillé de l’Institut de l’élevage, service productions laitières, site du Rheu.

Contact

Amélie Fischer, amelie.fischer[at]rennes.inra.fr / amelie.fischer[at]idele.fr (doctorante)
Philippe Faverdin, philippe.faverdin[at]rennes.inra.fr (directeur de thèse)
Benoît Rouillé, benoit.rouille[at]idele.fr (co-encadrant)