En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Sad-Paysage

Écologie et friches dans les paysages agricoles

Il reprend principalement les résultats des recherches financées par le Ministère de l'Environnement (Services de la recherche, des Études et du Traitement de l'information sur l'Environnement), dans le cadre de l'appel d'offre lancé par le Comité Écologie et Gestion du Patrimoine Naturel en 1987 sur "Les Conséquences écologiques de la déprise agricole", ainsi que quelques éléments de recherche des appels d'offre "Gestion des milieux" et "Écologie du Paysage".

Ces recherches ont bénéficié du label MAB (Programme UNESCO "Homme et la Biosphère"). L'exode rural puis la limitation sur les productions agricoles dans le cadre de la réforme de la PAC; enfin les incertitudes sur les accords du GATT suscitent des interrogations et des craintes tant dans l'opinion publique que chez les décideurs concernés par le territoire rural.
 
 Quelles seraient les conséquences écologiques de l'abandon des terres agricoles?
 
 Cet ouvrage dont la base est constituée des résultats de recherches financés par le Ministère de l'Environnement (18 équipes pluridisciplinaires) s'attache à présenter ces conséquences. C'est changements sont mis en évidence sous une forme accessible et largement illustrée en couleur.
 
 Le problème des paysages et celui des parcelles sont abordés. Les exemples portent sur les plantes, les oiseaux, les insectes, les araignées : comment change le peuplement d'un lieu, comment se déplacent ces espèces?
 
 Les aspects humains sont aussi abordés. Des exemples de gestion de milieux réputés pour leur richesse écologique et menacée d'abandon sont présentés.
 
 Destiné à un large public (gestionnaires, aménageurs, élus...), cet ouvrage présente en guise de conclusion une discussion sur la façon d'aborder le problème de l'abandon ou de la déprise agricole. La friche est-elle bonne ou mauvaise? L'appréciation varie selon les régions, les espèces que l'on souhaite voir prospérer. Ainsi l'abandon des terres peut être un moyen de restaurer la qualité de l'habitat des espèces forestières qui ont le plus pâti du développement.

Fichier PDF à télécharger