En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Agrocampus-Ouest

Structures et Marchés Agricoles Ressources et Territoires

Publication du Working Paper SMART-LERECO n° 18-03 et 18-04

16 mai 2018

2018-Publication Working Papers SMART-LERECO n° 18-03 et 18-04
Publication des Working Papers SMART-LERECO n° 18-03 et 18-04

WP18-03 

La dernière réforme de la PAC (politique agricole commune), décidée par les États membres de l’Union européenne en 2013, a de nouveau modifié certaines modalités d’attribution des différentes aides directes versées aux agriculteurs. La réforme concerne aussi bien les paiements dits « découplés » que les paiements dits « couplés » du 1er pilier de la PAC, et laisse une grande latitude aux États membres dans la mise en œuvre des différents instruments proposés au sein d’un cadre commun. Dans cet article, nous présentons un outil (développé sous le logiciel Excel et compatible avec la suite LibreOffice) permettant de simuler la mise en œuvre des principales mesures de la réforme, et d’en mesurer les impacts à la fois en termes de répartition du soutien entre exploitations et d’évolution du revenu de celles-ci. A vocation pédagogique, il ne constitue ni un travail académique modélisant précisément les effets de la dernière réforme, ni un outil qui permettrait d’estimer les montants d’aide auxquels un agriculteur particulier pourrait prétendre en pratique. S’appuyant sur les données françaises du RICA (réseau d’information comptable agricole), il permet d’analyser les choix effectivement adoptés par la France fin 2013 et, dès lors, de mieux comprendre les logiques qui peuvent y avoir présidé. Initialement mis au point dans le cadre d’une formation continue à destination d’un public certes professionnel du secteur agricole mais non spécialiste de la PAC ou des raisonnements économiques, l’outil se dote d’une interface qui se veut ergonomique. Le simulateur a ainsi d’ores et déjà pu être utilisé auprès du public étudiant d’Agrocampus Ouest, et d’un public encore plus large lors de la Journée Portes Ouvertes des 70 ans de l’INRA organisée à Rennes par le Centre de Bretagne-Normandie en juin 2016. Forts de ces expériences, nous travaillons actuellement à intégrer l’utilisation de ce simulateur au sein d’une séquence d’apprentissage à distance utilisable en formation initiale ou continue, dans le cadre d’un module de formation en économie et politique agricole en cours de construction piloté par Agreenium – IAVFF.

Téléchargement WP18-03

 

  WP18-04

Le secteur des jeunes bovins de boucherie (JBB) présente une organisation complexe. Or plus les animaux sont mélangés et subissent de longs transports, plus ils sont susceptibles de développer des bronchopneumonies infectieuses (BPI). Les acteurs de la filière utilisent aujourd’hui des antibiotiques de manière systématique et préventive pour prévenir le développement des BPI. Notre objectif est de comprendre les schémas d’organisation verticale dans le secteur des JBB et d’analyser leur influence sur des questions de santé publique (BPI et pratiques d’utilisation d’antibiotique). L’analyse des coûts de transactions a montré l’existence d’une diversité de schémas de coordination verticale, depuis le marché au comptant jusqu’à l’intégration verticale. Les paramètres relatifs aux questions de santé sont pris en compte dans différentes catégories de coûts de transaction (risque, incertitude, qualité). Lorsque la coordination verticale est importante (faible), le risque de BPI est important (faible), ce qui a donc un effet direct sur l’utilisation d’antibiotiques.

Téléchargement WP18-04