En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA Agrocampus umrsas

Sol Agro et Hydrosystème Spatialisation

Umr sas

Chantier transversal

Chantier transversal : des processus aux services écosystémiques

Objectif

Le chantier transversal a pour objectif de relier les travaux des deux axes de l’UMR pour développer des méthodes d’évaluation des services écosystémiques rendus par les agrosystèmes à différentes échelles spatiales.

Les enjeux

  • intégrer dans les recherches de l’UMR le concept de service écosystémique : “service rendu à l’homme par les écosystèmes” (MEA, 2005)

Les recherches menées au sein de l’UMR SAS se sont focalisées sur l’impact environnemental des systèmes de production agricole en évaluant certaines conséquences négatives des pratiques agricoles sur les écosystèmes notamment les flux de polluants vers l’eau, l’air et les sols.

Le nouveau projet de l’UMR considère que l’évaluation de ces impacts environnementaux reste indispensable, mais que celle-ci doit s’accompagner d’une évaluation conjointe des bénéfices que la société retire des agrosystèmes. Ces bénéfices résultent de l’interaction entre le fonctionnement biophysique des écosystèmes et leur mode de gestion.  A ce titre, le chantier transversal de l’UMR participe au métaprogramme Ecoserv de l’INRA qui vise à rendre opérationnel la notion de « service écosystémique » comme outil d’évaluation et de progrès de la gestion des agro-écosystèmes.

  • relier les études de processus (« quantifier les SE ») et les approches d’évaluation multicritères (« synergie-antagonisme »)

L’étude des services écosystémiques fournis par les agrosystèmes suppose un effort de quantification, qui permette d’évaluer rigoureusement les différents services pris en compte. L’UMR SAS, à travers ses travaux (axe 1) sur les processus au sein des agrosystèmes, veut contribuer à la quantification (par la mesure et la modélisation) des services écosystémiques de production et de régulation dans des systèmes de production associant cultures et élevage. En mobilisant les approches d’évaluation multicritères (axe 2), elle cherche également à appréhender de façon holistique l’ensemble des services concernés par l’agriculture et à développer des méthodes d’évaluation des services à l’échelle d’exploitation agricoles ou de territoires ruraux.

  • le faire en complément des études sur l’impact environnemental des systèmes de production pour développer une approche globale d’évaluation des systèmes de production agricole.

L’enjeu est de participer à une vision renouvelée de l’évaluation environnementale des systèmes de production agricole, dépassant la seule minimisation des externalités négatives de l’agriculture. De nouvelles approches globales d’évaluation doivent être conçues intégrant dans une même analyse les impacts environnementaux et les services écosystémiques liés aux systèmes de production agricole.

Programmes de recherche en cours

Le chantier transversal mobilise les compétences et les travaux des chercheurs des deux axes de l’UMR. Néanmoins, plusieurs programmes de recherche spécifiques à l’évaluation des services écosystémiques des agrosystèmes sont actuellement en cours :

  • Projet ANR Soilserv (2016-2020) : Evaluation multi-échelle des services écosystémiques des sols au sein d’agroécosystèmes (http://www.agence-nationale-recherche.fr/?Projet=ANR-16-CE32-0005)
  • Projet Ecoserv Servipond (2016-2019) : Analyse environnementale : un cadre pour évaluer les services écosystémiques ? Application aux systèmes étangs piscicoles
  • Projet Européen Biodiversa SoilMan : Ecosystem services driven by the diversity of soil biota  - understanding and management in agriculture. https://ecobiosoil.univ-rennes1.fr/page/programme-soilman

Les Animateurs

Chantal Gascuel, Françoise Vertes, Christian Walter