En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA Agrocampus umrsas

Sol Agro et Hydrosystème Spatialisation

Umr sas

Offre de stage Master 2 - projet ATCHA

Titre du stage: Quantifier la variabilité de la dynamique du carbone en lien avec les usages des sols sous climat tropical semi‐aride - Stage de 5 à 6 mois, entre février et août 2019 - lieu : en Inde à Bangalore

Objectifs du stage
Le stage s’inscrit dans le deuxième volet du projet ATCHA sur l’acquisition de connaissances pour la
modélisation des agrosystèmes. L’objectif du travail est de caractériser la variabilité des teneurs et
de la dynamique du carbone dans le bassin versant du Berambadi, en lien avec la diversité des sols et
des pratiques culturales (succession de cultures, pratiques d’irrigation). L’hypothèse est que le stock
de carbone dans le sol varie en fonction de 2 facteurs de contrôle principaux : (1) le type de sol qui
affecte la vitesse de minéralisation de la matière organique ; (2) les pratiques culturales (successions
de cultures et pratiques d’irrigations) qui affecte les restitutions de carbone au sol et la vitesse de
minéralisation.
Il s’agira :
‐ de compiler les informations existantes sur les sols sur le site d’étude,
‐ de mesurer les teneurs en carbone dans les sols ainsi que d’autres propriétés physicochimiques
des sols (granulométrie, minéralogie des argiles, CEC) à partir d’un
échantillonnage représentatif des sols et pratiques agricoles du bassin versant.
‐ de quantifier la minéralisation potentielle du carbone sur un sous‐ensemble des situations
échantillonnées, par des incubations au laboratoire.
‐ d’évaluer la capacité du modèle de culture STICS à représenter la dynamique du carbone
dans ces sols, en mobilisant les mesures des propriétés des sols et les données de
minéralisation potentielle.
‐ d’analyser l’impact des pratiques culturales et des types de sol sur la dynamique du carbone.
Conditions de réalisation du stage
Le stage se déroulera en Inde à Bangalore, au sein de la Cellule Franco‐Indienne de Recherche en
Sciences de l’Eau, et sera suivi sur place par et Laurent Ruiz (Cellule Franco‐Indienne de Recherche en
Sciences de l’Eau) et Jean Riotte (IRD, UMR Géoscience Environnement Toulouse). Des échanges
réguliers auront lieu avec les autres collègues du projet basés en France, notamment Valérie Viaud
(INRA, UMR SAS Rennes, incubations), Ophélie Fovet (INRA, UMR SAS Rennes, modélisation STICS).
Des déplacements sur le terrain sont à prévoir pour l’échantillonnage des sols en début de stage.
Stage de 5 à 6 mois, entre février et août 2019.
Une indemnité de stage sera versée mensuellement au stagiaire, à la hauteur définie selon la
réglementation en vigueur en France. Le billet d’avion A/R sera pris en charge. A Bangalore, des
possibilités d’hébergement seront proposées.
Profil recherché et modalités de candidature
Le profil recherché est un étudiant de niveau M2, de formation initiale en agronomie, avec un goût
pour les approches expérimentales et le travail de terrain. Une connaissance de la modélisation est
un plus. Le candidat doit également avoir une bonne capacité d’organisation, d’autonomie et
d’intégration dans un milieu de culture étrangère.
Un CV et une lettre de motivation sont à envoyer à Jean Riotte: jeanriotte1@gmail.com

Documents à télécharger